- 8479 -

Vaincre la cellulite

La cellulite : sa simple évocation suffit à vous faire froncer les sourcils, n’est-ce pas ? C’est sans doute une mince consolation, mais dites-vous que vous êtes loin d’être la seule dans ce cas. La cellulite concerne en effet près de 90% des femmes, de tous âges et toutes corpulences confondues.

Eh non, contrairement aux idées reçues, elle n’est pas l’apanage des femmes rondes. Et bien que le surpoids la favorise, les femmes minces aussi sont concernées. Et tout cela principalement pour une question d’hormones (on parle là d’hormones féminines, ce qui explique que les hommes ne connaissent pas ce problème, les veinards).

 

La cellulite ne concerne que les femmes

Revenons aux fondamentaux : la cellulite, encore connue sous le nom de « capitons graisseux » ou de « peau d’orange » apparaît généralement au moment de la puberté. Sous l’effet de la poussée des hormones féminines, les cellules graisseuses situées dans le tissu sous-cutané (principalement au niveau des cuisses, des fesses et du ventre) stockent la graisse et prennent du volume.

Dans les faits, ça donne quoi ? Une peau distendue, irrégulière, à l’aspect « peau d’orange », source de bien des complexes et des réflexions pour savoir comment en venir à bout (ou du moins comment en limiter les effets).

Les hormones féminines sont donc en cause, mais elles n’expliquent pas tout !

Une mauvaise circulation sanguine et lymphatique peut en effet contribuer à accentuer le phénomène, en gênant l’élimination des déchets, et en favorisant le stockage de toxines et d’eau sous la peau.

L’hérédité peut aussi être un facteur « aggravant », le nombre de cellules graisseuses et leur taille étant en partie déterminé par le patrimoine génétique.

Mauvaise hygiène de vie, sédentarité : la cellulite compte d’autres alliés !

Une mauvaise alimentation, trop riche en sucres et en mauvaises graisses aura en effet tendance à aggraver l’effet « peau d’orange ». Tout comme le manque d’activité physique qui favorise le stockage des graisses et des toxines, et contribue à augmenter les problèmes circulatoires.

Le décor est planté. Mais une question essentielle reste en suspend : comment réduire les effets de la cellulite et éviter qu’elle ne s’installe trop durablement ?

Quelques éléments de réponse

  • Etape 1 : surveillez votre alimentation : réduisez le sel (qui favorise la rétention d'eau), faites le plein de fruits et légumes frais et cuisinés « maison », limitez les protéines animales, les mauvaises graisses et les sucres raffinés.
  • Etape 2 : pratiquez une activité régulière : privilégiez les séances abdos fessier, et les activités « cardio » comme le vélo, la marche active, la course à pied ou l'électro-stimulation qui favorisent la circulation sanguine et l’élimination des toxines et des graisses. Pour renforcer les effets, pensez à l’aquabiking !
  • Etape 3 : pensez aussi aux massages, en institut, avec le fameux « palper rouler », ou à la maison, en vous massant vous-même. Pour cela, n’hésitez pas à vous aider d’une « ventouse anti-cellulite ». C’est en effet un moyen pratique, simple et économique de profiter des bienfaits d’un massage à la maison.
  • Etape 4 : évitez la chaleur : longues expositions au soleil, séances de hammam ou bains chauds à répétition sont déconseillés, car la chaleur a la fâcheuse tendance d’aggraver les problèmes circulatoires.

Vous l’aurez compris, de bonnes habitudes au quotidien pourront vous aider à réduire les effets de la cellulite. Mais ne cherchez pas à la faire disparaître à tout prix, car son apparition est naturelle. Alors, prenez soin de vous, et pensez aussi à vous faire plaisir !

Découvrez un autobronzant bio efficace !

Bien-être

  1. 9 Oct. 2021Club sportif de Bayonne : Stratégie et programmes d'activités2646
  2. 5 Oct. 2021Seniors : quelle alimentation pour rester en bonne santé ?261
  3. 9 Sept. 2021La cure thermale1385
  4. 31 Août 2021Pourquoi tous les foyers veulent des spas ?465